Cántame una canción  

Cántame una canción 

Que me llegue al corazón 

Tu ternura y toda tu locura  

      Que me diste sin condición   

Cántame una canción 

Que me llegue al corazón 

La flor de tu alma y toda la calma 

Que me diste con pasión 

 

Caaaaaantame 

Caaaaaaantame 

Juro por toda mi vida 

Siempre estaré 

 

Chante-moi une chanson  

  

 

Chante-moi une chanson,  

Que m’arrivent droit au cœur 

ta tendresse et toute ta folie 

que tu m’as donné sans condition    

 

Chante-moi une chanson,  

Que m’arrivent au cœur 

la fleur de ton âme et tout le calme 

que tu m’as donné passionnément  

 

Chante-moi 

Chante-moi 

Je jure  

d’être toujours là 

pour toute la vie 

Corre la energía  

 

Corre la energía de mi cuerpo  

Corre la energía de mi pueblo 

Lejos de los vacios  

De esa calma eoooo 

Porque hay dias como este  

Que solo siento gritos  

 

E naye naye nayeee 

 

Corre mi libertad  

En mi alma  

Surge rebeldía de mi ira  

Lejos de lo apagado  

De falsos compromisos  

Porque hay dias como este 

Que me muero  

 

E naye naye naye 

 

Que vibra, que vibra, que vibra el fuego 2x 

Que circule l’énergie  

 

Que l’énergie de mon corps circule   

Que l’énergie de mon peuple circule  

Loin de ces vides, de ce calme   

Car il y a des jours comme celui-ci  

Où je ne sens que des cris  

 

E naye naye nayeee 

 

Que court ma liberté   

Dans mon âme  

Que surgisse la révolte  

De ma colère  

Loin de ce qui est éteint  

Des faux compromis  

Car il y a des jours comme celui-ci  

Où j’en peux plus  

 

E naye naye nayeee 

 

Que vibre, que vibre, que vibre le feu 2x 

Sentir  

 

Sentir o ar

No meu rosto

Sentir um vento

de liberdade

Saudade de viver

só um segundo

e respirar

Sentir o sol

caminhar nos meus cabelos

Sentir o riso

no teu olhar

E ouvir a alma 

de todo passarinho

dos passarinhos cantar

oooooo

Senti o ar no meu rosto

Voltaram o vento e a liberdade

Voltou a vida

E os passarinhos

Voltaram todos a cantar

Sentir  

 

Sentir l'air

Sur mon visage

Sentir un vent

de liberté

Nostalgie de (re)vivre

seulement une seconde

et respirer

Sentir le soleil

marcher sur mes cheveux

Sentir le rire

dans ton regard

Et entendre chanter l'âme

de chaque oiseau,

de tous les oiseaux 

oooooo

J'ai senti l'air sur mon visage

Le vent et la liberté sont revenus

La vie est revenue

Et tous les oiseaux

ont recommencé à chanter!

Tiempito mío

Tiempito mío

Dame alas

Dame fuerza para volar

Y ser oleaje dentro del Mar

Llevando en ello felicidad

Solcito mío

Dame calma

Dame tiempo para sanar

Y ser oleaje fuera del Mar

Buscando otra realidad

Otro horizonte

Otro instante

Otro mar, otro cielo,

Otra orilla, otra vez,

Otra promesa de ser

Cuerpito mío

Dame alma

Dame espacio para soltar

Y ser oleaje mas allá del mar

Viviendo una vida de paz

Aye noche mía

Dame tregua

Dame fuente para aliviar

Todo el oleaje que viene del mar

Soñando un mundo nuevo de par en par

Mon petit temps à moi

Oh temps à moi

Donne-moi des ailes

Donne-moi la force pour voler

Et être la houle dans la mer

qui porte en elle le bonheur

Oh, mon soleil

Donne-moi du calme

Donne-moi du temps pour guérir

Et être la houle hors de la mer

qui cherche une autre réalité

Un autre horizon

Un autre instant

Une autre mer, un autre ciel,

Une autre rive, une autre fois,

Une autre promesse d’être

Oh corps

Donne-moi de l’âme

Donne-moi de l’espace pour lâcher-prise

Et être la houle au-delà de la mer

qui vit une vie en paix

Ah, ma nuit

Donne-moi du répit

Donne-moi la source pour soulager

Toute la houle qui vient de la mer

Et rêver d'un monde nouveau

O nosso girassol

Vem ver as cores de outono

Que pintaram o nosso amor

E o silêncio do inverno

Que de branco o cubriú

Mas atrás das nuvens

Esperava o sol

Pra fazer crecer o nosso girassol

Vem ver a luz

E as suas cores no ceu

Vem ver o fogo do nosso amor

Este pôr do sol è uma maravilha

Uma primavera pra o nosso amor

Notre tournesol

Viens voir les couleurs de l’automne

Qui ont peint notre amour

Et le silence de l’hiver

Qui l’a couvert de blanc

Mais derrière les nuages

Attendait le soleil

Pour faire grandir notre tournesol

Viens voir la lumière

Et ses couleurs dans le ciel

Viens voir le feu de notre amour

Ce coucher de soleil est une merveille

Un printemps pour notre amour

Tierra que sobra

Tierra que sobra

Y que quema miseria

Una tierra que mama

El saber

Tierra que luce

En sus orillas verdes

De un mundo que está

Por nacer

Como una tierra

que sobra en mí

Al desvanecer

Como una nieve derrite

bajo el sol de invierno

Bajo las plantas vive un misterio

Que los pueblos antiguos ven

Como funciona y se regenera

La tierra sin nuestro poder

No sé si llegaremos a ver

desaparecer

La tierra o si veremos este mundo nuevo

La tierra o si veremos este mundo nuevo

Pangea tenía unos secretos

Que hoy aún podemos ver

En tiempos de desiertos florecidos,

Lucecitas de un gran saber

No sé si llegaremos a ver

desaparecer

La tierra o si veremos este mundo nuevo

La tierra o si veremos este mundo nuevo

Terre restante

Terre restante

qui brûle la misère

Une terre qui allaite

le savoir

Terre qui brille

de ses rives vertes

Sur un monde qui va bientôt

naître

Comme une terre qui reste

en moi

alors que je m’évanouis

comme une neige fond

sous le soleil d’hiver

Sous les plantes vit un mystère

Que les peuples anciens voient

Comment la terre fonctionne et se régénère sans notre pouvoir

Je ne sais pas si nous arriverons à voir

disparaître la terre

Ou si nous verrons ce monde nouveau

Ou si nous verrons ce monde nouveau

Pangée avait des secrets

Qu’encore aujourd’hui nous pouvons voir

En temps de déserts fleuris,

Petites lumières d’un grand savoir

Je ne sais pas si nous arriverons à voir

disparaître la terre

Ou si nous verrons ce monde nouveau

Ou si nous verrons ce monde nouveau

Lamento no mar

Amar é um lamento

que não há de sossegar

Brotou o sofrimento

e não há como parar

Porém trouxe a beleza no ar

E uma tristeza a cantar

Um sopro que me diz que há de sempre

aceitar que o mar levou o barco

pra a deriva

aceitar que a vida joga as vezes

as escondidas

E foi o teu, e foi o meu

Jeito de tudo poder mudar

E foi o teu, e foi o meu

Jeito de tudo poder mudar

Complainte en mer 

 

L'amour est une complainte qui ne se repose jamais 

La souffrance est apparue et rien ne l'arrête. 

Pourtant il apporte la beauté dans l'air  

Et une tristesse qui chante 

Un souffle qui me dit qu'il faut toujours … 

 

accepter que la mer ait un jour emporté le bateau à la dérive,  

accepter que la vie joue parfois à cache-cache.  

 

Et c'était ta façon ,  

c’était ma façon  

de tout pouvoir changer

Agua  

 

A pesar de todo, 

Mis sueños

se irán volando por la ciudad

 

Que somos mar y sal adentro 

No hay duda   

Que somos mar y sal adentro 

No hay duda 

Eau 

 

Malgré tout, 

Mes rêves

s’envoleront dans la ville 

Car nous sommes mer et sel à l’intérieur 

Il n’y a pas de doute   

Car nous sommes mer et sel à l’intérieur 

Il n’y a pas de doute 

Vem sonhar

Vem viver 

Vem sonhar 

Sem sombra 

Nem medo 

 

Ja chegou o tempo 

De voar sem fim 

 

Vai chover  

No quintal 

Brilham mil estrelas 

Que no coração 

Chegou o silêncio 

 

E se o sol 

Nascer com certeza 

Deixa eu me derreter em paz 

 

E se você 

Puder no momento 

Tambem ver e pressentir.... 

 

O que vem 

O que trazem 

As águas e o vento 

Já deixou o tempo 

Asas no inverno 

 

Leve a luz 

Leve o mel 

Até a primavera 

Que uma cançāo 

Brotou na janela 

Eres mi sur  

 

Eres mi sur  

en el norte 

Mi dulce luz  

en la noche 

 

Eres mi sur  

en el norte 

Mi corazón,  

mi diamante 

 

! Como brillas ! 

Y resplandecen  

ritmo e amor  

en mi suerte 

 

Eres la esperanza  

de un puño levantado,  

la letra

y el camino 

hacia nuestros sueños 

Viens rêver 

 

Viens vivre 

Viens rêver 

Sans ombre 

Ni peur 

 

Le temps est arrivé 

De voler sans fin 

 

Il va pleuvoir 

Dans le jardin  

Mille étoiles brillent 

Car dans le cœur 

Est arrivé le silence 

 

Et si le soleil

naît assurément 

Laisse-moi fondre en paix 

 

Et si tu pouvais  

Dans le moment 

Aussi voir et pressentir.... 

 

Ce qui vient 

Ce qu’apportent 

Les eaux et le vent 

Le temps a laissé  

Ses ailes en hiver 

 

Emmène la lumière 

Emmène le miel 

Jusqu’au printemps 

Car une chanson 

A germé à la fenêtre 

Tu es mon Sud 

 

Tu es mon sud 

Dans le nord 

Ma douce lumière 

Dans la nuit 

 

Tu es mon sud 

Dans le nord 

Mon coeur,  

Mon diamant 

 

! Comme tu brilles ! 

Pour que rythme et amour 

Rayonnent 

Sur ma chance 

 

Tu es l’espérance 

D’un poing levé 

Les paroles de mes chansons 

et le chemin 

Vers nos rêves